Chapitre complet pour impression

Dans la même rubrique...

2013 - 2014 : Une BD révèle les violences entre ados

Article paru dans le Ouest-France du 29 novembre 2013

JPEG - 41.8 ko
Islande et Gianni, 4e C

Destinée aux 13-16 ans et distribuée dans les collèges, elle est conçue comme un outil de réflexion.

L’initiative

Une bande dessinée vient d’être distribuée dans tous les collèges publics du Finistère avant d’être mise à disposition dans les lycées bretons. Conçue à Brest, Égaux sans ego « veut lutter contre les stéréotypes de genre », rappelant aux élèves la nécessité de respecter l’autre. Le livre, validé par un comité de lecture de professionnels de l’éducation, aborde des sujets de société à travers cinq scénarios qui mettent en scène des adolescents confrontés à des violences.

Cinq illustrateurs différents ont interprété des situations difficiles autour de l’égalité filles-garçons à l’école ou dans la société : le look vestimentaire, les réseaux sociaux, les relations amoureuses, l’orientation professionnelle… « Il est important de libérer la parole, a commenté Béatrice Lagarde, sous-préfet de Brest, lors de la présentation du livre, jeudi. L’égalité des individus entre eux, c’est déjà une question d’esprit. »

Cette BD ludique, imaginée pour séduire les adolescents, est aussi un outil à destination des professeurs, des documentalistes et des bibliothécaires. Pour ce faire, un livret d’accompagnement en version papier ou numérique est aussi à la disposition des professionnels.

« Cette BD a été conçue pour susciter des questions et inciter à travailler sur le respect des autres et de soi », souligne Janine de Nascimento, présidente de l’association brestoise Égalité par éducation, à l’origine du projet. Un sujet plus que jamais d’actualité avec le 4e plan national de lutte contre les violences faites aux femmes.

Égaux sans égo, BD pour les 13-16 ans, 64 pages. Prix : 14 €. Éditions Locus Sollus. Distribution nationale dans toutes les librairies.

Ci-dessous, l’émission à laquelle ont participé Islande et Gianni :

Connexion